pour les propriétaires passionnés de berger allemand
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les mystères de la communications

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roseline
Administrateur - berger d'Or
Administrateur - berger d'Or


Féminin
Bélier Buffle
Age : 55
Localisation : région parisienne

MessageSujet: Les mystères de la communications   Ven 15 Juin - 22:58

Faites gaffe à vos propos, et aux intermédiaires.... parce qu'à l'arrivée, ce n'est plus du tout la même histoire....



LE MYSTÈRE DE LA COMMUNICATION...

LES FAITS : Le gendarme a marché sur la queue du chat et le chat l'a mordu.

COMPTE RENDU DU CHEF A L'ADJUDANT : Le gendarme a marché sur la queue du chat et le chat l'a mordu. Conclusion : le gendarme souffre et il ne peut plus marcher.

RAPPORT DE L'ADJUDANT A L'ADJUDANT-CHEF : Ce con de gendarme a marché sur la queue d'un brave chat, le chat l'a mordu et il a eu raison. Le gendarme souffre. C'est bien fait pour ses pieds. Il ne peut plus marcher. C'est une bonne raison pour le foutre dedans.

RAPPORT DE L'ADJUDANT-CHEF AU CAPITAINE : D'après l'adjudant nous avons un gendarme qui est con et qui souffre des pieds après avoir marché sur la queue d'un brave chat qui l'avait mordu. D'après l'adjudant c'est le chat qui a raison. Nous partageons l'opinion de l'adjudant car même si on est mordu, ce n'est pas une raison de marcher sur la queue des autres. Nous envisageons de mettre le gendarme dedans.

RAPPORT DU CAPITAINE AU COMMANDANT : D'après l'adjudant-chef, l'adjudant est devenu con car un de ses gendarmes ne peut plus marcher suite à une altercation avec un chat. L'adjudant-chef indique que c'est le chat qui a raison puisque le gendarme a bravé le chat en lui mordant la queue. L'adjudant-chef veut mettre le gendarme dedans. A la réflexion, cette décision pourrait déboucher sur un procès et ce serait folie dans le contexte actuel. La meilleure solution consiste a mettre l'adjudant dedans.

RAPPORT DU COMMANDANT AU COLONEL : L'adjudant-chef est devenu fou car son adjudant a écrasé la queue d'un gendarme qui avait mordu son chat. L'adjudant prétend que c'est le chat qui a raison. De toute évidence cet adjudant est con et le capitaine envisage de le mettre dedans. Toutefois l'expérience a prouvé que les cons n'ont jamais entravé la bonne marche du service. C'est pourquoi nous pensons qu'il serait préférable de nous séparer de l'adjudant-chef

RAPPORT DU COLONEL AU GÉNÉRAL : Le commandant me signale qu'un chat est à l'origine des troubles graves au sein du service. Les adjudants deviennent de plus en plus con. Ils se mordent la queue en marchant et veulent avoir raison des adjudants-chefs qui sont devenus fous. Le capitaine a écrasé un gendarme et le commandant, traumatisé, prétend que seul les cons sont capables de maintenir la bonne marche du service. Nous envisageons de le mettre à la retraite anticipée.

_________________

Vive le berger allemand, LE chien par excellence



adepte de baffo-thérapie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
slat
Modo - sagesse
Modo - sagesse


Féminin
Gémeaux Serpent
Age : 51
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Les mystères de la communications   Ven 15 Juin - 23:18

scratch scratch Ca devient compliqué là...........

_________________
Si les humains était vraiment des animaux, le monde tournerait mieux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les mystères de la communications
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gullie de la villa des mystères ( BAF poil long LOF )
» Marquage des mystères résolus
» La génétique et ses mystères!!!
» Maurice POMAREDE
» Nouveau oiseau mystère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
vivelebergerallemand :: Entre maîtres :: Détente-
Sauter vers: